produit par un groupe denzymes appelées synthases doxyde nitrique. Ces enzymes convertissent larginine en citrulline, produisant des stéroïdes anabolisants et des génériques Viagra dans le processus. Loxygène et le NADPH sont des cofacteurs nécessaires. Il existe trois isoformes Onlineroidshop doxyde nitrique synthase (NOS) nommés en fonction de leur activité ou du type de tissu dans lequel ils ont été décrits pour la première fois. Les isoformes de NOS sont NOS neuronales (ou nNOS), NOS endothéliales (ou eNOS) et NOS inductibles (ou iNOS). Ces enzymes sont également parfois désignées par un numéro, de sorte que nNOS est appelé NOS1, iNOS est appelé NOS2 et eNOS est NOS3. Malgré les noms de ces enzymes, les trois isoformes peuvent être trouvées dans une variété de tissus et de types de cellules.
Accueil Jeux Vidéos GTX 1650 en 2024 : Ça vaut encore le coup ?

GTX 1650 en 2024 : Ça vaut encore le coup ?

par KingofgeeK
gtx1650-nvidia

GTX 1650 en 2024 : Ça vaut encore le coup ?

La GTX 1650 de Nvidia a été lancée en avril 2019 en tant que carte graphique d’entrée de gamme, conçue pour offrir des performances décentes pour les jeux en 1080p à un prix abordable. Mais avec l’évolution rapide des technologies graphiques, la question se pose : la GTX 1650 est-elle encore une option viable en 2024 ?

Performances de la GTX 1650 en 2024

La GTX 1650 repose sur l’architecture Turing et offre 896 cœurs CUDA, 4 Go de mémoire GDDR5, et une fréquence de base de 1485 MHz (boost jusqu’à 1665 MHz). À sa sortie, elle représentait une solution idéale pour les jeux en 1080p à des paramètres graphiques moyens à élevés. Mais comment se comporte-t-elle face aux exigences croissantes des jeux modernes ?

Points clés des performances de la GTX 1650 en 2024 :

  1. Jeux en 1080p : La GTX 1650 peut encore faire tourner de nombreux jeux modernes en 1080p, mais avec des compromis sur les paramètres graphiques. Les jeux moins gourmands ou plus anciens fonctionneront sans problème à des réglages élevés, tandis que les titres AAA plus récents nécessiteront souvent des ajustements vers des réglages bas à moyens pour maintenir une fluidité acceptable.
  2. Efficacité énergétique : La GTX 1650 est connue pour son faible TDP (75W), ce qui la rend adaptée aux systèmes avec une alimentation modeste et sans besoin de connecteurs d’alimentation supplémentaires. Pour les configurations compactes et écoénergétiques, c’est un avantage non négligeable.
  3. Compatibilité : La GTX 1650 reste une option solide pour les utilisateurs cherchant à mettre à niveau des systèmes plus anciens sans investir dans une nouvelle alimentation ou un boîtier plus spacieux.

Comparaison avec les Cartes Graphiques Récentes

En 2024, le marché des cartes graphiques a considérablement évolué, avec des modèles comme les RTX 3000 et 4000 de Nvidia et les RX 6000 et 7000 d’AMD. Comment la GTX 1650 se compare-t-elle à ces nouvelles cartes ?

  • Rapport qualité-prix : La GTX 1650 est souvent disponible à des prix très compétitifs sur le marché de l’occasion. Pour les joueurs au budget serré ou ceux qui cherchent une solution temporaire, elle offre un bon compromis entre coût et performances.
  • Technologies modernes : Contrairement aux nouvelles générations, la GTX 1650 ne supporte pas le ray tracing ni le DLSS (Deep Learning Super Sampling), des technologies de plus en plus courantes dans les jeux modernes. Cela limite son attrait pour les joueurs souhaitant profiter des derniers effets visuels et des gains de performance offerts par ces technologies.

GTX 1650 pour les Créateurs de Contenu

Outre le gaming, la GTX 1650 peut-elle encore être une bonne option pour les créateurs de contenu en 2024 ?

  1. Montage vidéo et rendu : Pour les tâches légères de montage vidéo en 1080p et des rendus 3D basiques, la GTX 1650 peut encore tenir la route. Cependant, pour les workflows plus exigeants ou en haute résolution (4K), les cartes graphiques plus récentes et plus puissantes sont recommandées.
  2. Applications professionnelles : Pour les applications nécessitant une puissance de calcul accrue, comme l’animation 3D avancée ou le développement de jeux, les limitations de la GTX 1650 se feront rapidement sentir. Les créateurs de contenu sérieux devraient envisager des options plus performantes.

Conclusion : La GTX 1650 en 2024

En résumé, la GTX 1650 reste une carte graphique viable en 2024, surtout pour les joueurs occasionnels et les utilisateurs au budget serré. Sa capacité à gérer des jeux en 1080p avec des réglages adaptés et son efficacité énergétique en font une option attrayante pour les configurations modestes. Cependant, pour les gamers exigeants et les créateurs de contenu ayant besoin de plus de puissance et de fonctionnalités modernes, il peut être judicieux d’investir dans des cartes plus récentes.

La GTX 1650 n’est pas une relique du passé, mais elle commence à montrer ses limites face aux exigences des jeux et applications contemporains. Comme toujours, le choix d’une carte graphique dépend de vos besoins spécifiques et de votre budget. Pour ceux qui cherchent une solution abordable et performante pour des tâches courantes, la GTX 1650 peut encore faire l’affaire, mais pour une expérience de jeu ou de création sans compromis, il faudra regarder vers les horizons technologiques plus récents.

Vous pouvez aussi aimer...

Laisser un Commentaire