Home > Systèmes > 12 atomes pour un bit, la Nanotechnologie

12 atomes pour un bit, la Nanotechnologie

Les chercheurs d’IBM ont réussi à réduire le stockage numérique d’un bit d’information à seulement 12 atomes magnétiques. De quoi multiplier par 100 la densité de stockage par rapport aux disques durs actuels.

Grâce aux nanotechnologies, les chercheurs d’IBM ont démontré la capacité de stocker des informations numériques avec seulement 12 atomes magnétiques par bit. Les disques actuels utilisent environ un million d’atomes pour stocker un seul bit d’information.

Ce résultat est obtenu grâce à la capacité de manipuler la matière atome par atome, ouvrant ainsi la voie à la construction de dispositifs électroniques plus petits, plus rapides et plus économes en énergie que ceux possibles avec l’approche ”Top Down” actuelle qui part du gros pour arriver au petit.

Les scientifiques de Big Blue adoptent l’approche ”Bottom up” en partant de l’atome pour construire l’élément magnétique de stockage d’un bit d’information. Et pour éviter les problèmes d’instabilité magnétique engendrés par le rapprochement des bits, ils font appel à un nouveau procédé appelé antiferromagnétisme. qui est une propriété de certains milieux magnétiques, dans ce cas, les électrons responsables du magnétisme ne participant pas à la conduction électronique

Plus d’informations sur le site d’IBM 

Vous avez aimé? Pensez à partager
This article was posted in Systèmes and tagged , , , . Bookmark the permalink. Follow comments with the RSS feed for this post. Post a Comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

© 2019 L'actualité Geek, Web, Mobile, Jeux-vidéos et High Tech. Tous les droits sont réservés.
Powered by KingofgeeK. A Propos